Après avoir visité les quelques spots d’urbex intéressants en Suisse pour nos shootings d’acroyoga. Nous avons pris goût à la pratique de l’exploration urbaine, enfin surtout Youri et moi, Lence reste plus sélective et nous suit uniquement pour faire de belles photos.

Personnellement, j’adore visiter tout type de lieux des hôpitaux psychiatriques aux anciennes usines, même si j’ai une préférence pour les manoirs, les châteaux et les hôtels de la grande époque. Chaque site a son énergie et on sent que son histoire reste comme imprégnée dans les murs.

Pour notre premier road trip nous avons lâché notre dévolu sur le Nord de l’Italie. Il y a tellement de bâtiments magnifiques à explorer dans ce pays et le climat y est très agréable, sans parler de l’excellente nourriture.

Après un nombre d’heures innombrables à la recherche d’adresses intéressantes et la planification de l’itinéraire, nous sommes prêts pour l’aventure. Réveille à trois heures du matin, petit café, on charge la voiture et nous voilà en route en direction du Col du Simplon. Trois heures plus tard nous voilà arrivé au premier lieu.

Sacro Dormitorio

C’est près du Lac Majeur à une altitude d’environ cinq cents mètres qu’est implanté cet hôtel des années cinquante au genre un peu particulier. Car c’est un lieu de culte catholique dans lequel il était possible de séjourner. Après son abandon, il y a eu un projet de transformation de l’édifice en centre médical. Les travaux n’ont pas abouti à cause des coûts trop élevés pour les investisseurs. À ce jour le site est toujours en vente.

Il restait beaucoup de vestige du passé, surtout dans la première partie du bâtiment, à laquelle on a dû accéder en escaladant la façade. S’en était presque gênant, car dans certaines pièces le lit était encore fait, les armoires pleines d’habits et certains bureaux garnis avec des photos de famille.

La deuxième partie de l’exploration d’accès bien plus facile, était tout de même très peu vandalisé pour notre plus grand bonheur. Seul l’oeuvre du temps avait dégradé les lieux.

Villa P

Après avoir fait notre pique-nique de midi dans un champ près de ce qui devait être le deuxième spot de notre road trip. Nous avons pris la décision de ne pas faire la visite de cette ancienne discothèque peu attrayante et difficile d’accès, nous avons donc repris la route.

Nous voilà arrivé à la villa Poss du XIXe siècle, elle se situe à flanc de coteau aux abords du lac Majeur. Implanté dans une propriété magnifique munie d’une vue imprenable sur le lac Majeur, ce manoir est en bien mauvais état. Nous avons pu accéder à environ vingt-cinq pour cent de la structure, beaucoup de murs sont écroulés et une partie de la toiture effondrée.

Malgré tout, cela reste un lieu où nous avons pu faire des photos que j’aime particulièrement. La lumière était superbe et le décor bien creepy, ce qui nous a offert un endroit de shooting au poil.

Albergo Park Paradiso

La fin de la journée approche, mais il nous reste juste le temps de passer en repérage sur le spot suivant de notre liste. On effectue une visite rapide et nous décidons d’y revenir le matin suivant pour un petit shooting d’AcroYoga.

Bon cette fois il est temps de trouver notre logement pour la nuit, c’est en longeant le bord du lac que Lence repère un panneau indiquant un hôtel à quelque mètre. Nous prenons la petite route qui monte très raide et arrivons près d’une belle maison de maître convertie en hôtel. Les prix nous semblent corrects, une piscine a disposition, la vue est époustouflante. Nous y restons pour la soirée, on choisit l’option repas compris. Le souper était excellent et servi presque à volonté, nous avons été vraiment bien accueilli et ravi de notre séjour.

Colonie Red Cross

Après un copieux petit-déjeuner nous retournons à l’ancienne colonie de vacances visitée rapidement le soir d’avant. Le bâtiment se situe dans une petite ville du Piémont, logée à 850 mètres d’altitude. Implantée sur les pentes de la montagne, la colonie des années 1900 est entourée d’une nature luxuriante.

Sur place nous faisons deux séries de photos, la première dans un dortoir où il reste encore les lits fournis de matelas, ça donne une ambiance assez sympa. Pour la deuxième série nous sommes allés dans l’ancienne chapelle. Le soleil du matin nous a offert un beau jeu de lumière durant les shootings. Ensuite, nous avons repris la route en direction de notre prochaine escale.

Hôtel Pianbello

Après plusieurs heures de route nous approchons de notre but un hôtel construit en 1920, il est logé dans les montagnes au cœur d’un village éloigné. C’est un bâtiment de 3 étages qui comptait septante chambres, une salle de billard et un court de tennis. En 1930, c’était un lieu de villégiature très prisé, à la fin de la guerre, il a été de moins en moins convoité et il ferma en 1970.

Nous arrivons sur place en fin de matinée, nous décidons de trouver un endroit pour dîner. C’est en allant un plus en amont du village dans la forêt que nous avons trouvé un refuge forestier accueillant et muni d’une table sur une petite terrasse qui été parfaite pour y prendre notre repas.

Après avoir bien mangé, nous avons repris la voiture pour retourner au village. On s’était garé en lisière du village pour rester un minimum discret et nous avons fini le chemin vers l’hôtel à pied. Nous sommes entrés discrètement par une fenêtre à l’arrière du bâtiment en faisant attention au vis-à-vis des bâtiments alentour. Il ne reste pas grand-chose comme mobilier tout est vide et l’architecture n’est pas spécialement extraordinaire, mais nous prenons quand même la peine de faire un petit shooting.

Hôtel PB

Le prochain spot urbex de notre road trip est encore un hôtel, qui par la suite a été reconverti en hôpital militaire et par la suite encore en collège pour les orphelins de guerre. Le bâtiment a été construit peut après 1910, il est devenu un collège en 1940 pour finalement être abandonné en 1990. Aujourd’hui il est utilisé pour des parties d’airsoft, mais aussi comme refuge pour moutons ou chèvres. Lors de notre visite il y avait beaucoup de pièces habillées d’un tapis de crottes. Pas besoin de vous dire que nous n’avons pas fait d’ArcoYoga là-bas.

Le Pinete Design BnB

Prochaine mission trouver un logis pour la nuit, en tournant dans la ville on a vu un panneau B&B. Arriver devant nous avons sonné, malheureusement, il n’y avait plus de place disponible. La propriétaire nous a dit qu’elle connaissait un autre B&B à une quinzaine de minutes de route. Elle a gracieusement pris la peine de les appeler et nous y a réservé des places. Nous avons repris la route et nous voilà vite arrivée à destination. Pour un B&B le parking était très grand, la propriété gigantesque et entretenue parfaitement. Les chambres étaient vraiment agréables et modernes de plus un jacuzzi extérieur était a disposition dans le parc. Le matin nous avons eu l’un des meilleurs et plus copieux petit-déjeuners que j’ai eu en hôtel ou en B&B, vraiment une très bonne adresse.

Colonie IL

En route en direction du dernier arrêt de cette série d’urbex, une ancienne colonie de montagne abandonnée depuis les années septante. Nous suivons le GPS qui nous indique que nous arrivons à destination, c’est presque au même moment que nous atteignons le poste de douane. Ne voulant pas faire demi-tour aux nez des douaniers, nous la franchissons et nous garons à quelques mètres de la douane du côté Suisse.

Nous partons à pied dans une zone d’habitation se situant en amont de notre voiture, l’idée était de retraverser la douane discrètement par en dessus. Nous avons dû traverser une forêt aux pentes escarpées et pour épicer un peu les choses nous étions comme bien souvent chaussé de nos tongs. Après quelques péripéties à travers de différents types de terrain nous arrivons enfin devant l’entrée.

Le bâtiment est plutôt bien conservé et peu saccagé, cela est certainement dû à la proximité du poste de douane. Un super acro-urbex pour le dernier de cette série, on finit le trip sur une note positive, c’est bien cool 😉

Share This
Secured By miniOrange